Clients
Découvrez quelques clients – références de notre agence de communication.

Ville de Saint Just Saint Rambert

La ville de Saint-Just Saint-Rambert, sixième ville du département de la Loire, est le compromis idéal entre la grande agglomération et la ville de campagne. Avec près de 15 000 habitants, elle est la 2ème ville-centre de la Communauté d’agglomération Loire Forez qui est composée de 88 communes et de 106 574 habitants. Cité au charme incontournable et au passé riche, la ville de Saint-Just Saint-Rambert se situe à seulement quelques kilomètres de Saint-Étienne, proche des gorges de la Loire, réel patrimoine naturel. Elle se structure autour de deux centres villes de part et d’autre du fleuve Loire qui traverse la commune. Avec une superficie de 4062 hectares, la commune offre 20 hectares d’espaces verts et 180 km de voirie. Issue d’une fusion entre Saint-Just sur Loire et Saint-Rambert sur Loire en 1973, son identité est marquée par un passé industriel côté Saint-Just et une culture maraîchère côté Saint-Rambert. Ce patrimoine fait de Saint-Just Saint-Rambert une ville à la campagne.

Une situation géographique parfaite.
Située dans le département de la Loire, la ville de Saint-Just Saint-Rambert fait partie de la région Auvergne Rhône Alpes. Saint-Just Saint-Rambert est située à 20 minutes de Saint-Étienne et 1 heure de Lyon. Une gare de proximité est située à Bonson (environ 5 kilomètres de Saint-Just Saint-Rambert) et un aéroport à Andrézieux-Bouthéon (environ 5 kilomètres de la commune).

Une histoire riche.
En 1973, la ville de Saint-Just Saint-Rambert voit le jour. En effet, Saint-Just sur Loire et Saint-Rambert sur Loire, qui sont séparées l’une de l’autre par la Loire, décident de fusionner afin de créer la commune de Saint-Just Saint-Rambert. A cette époque, la fusion apparaît comme une solution idéale pour mettre en commun les atouts des deux entités. Aujourd’hui, ces deux villes au riche passé historique arrivent à faire cohabiter harmonieusement un passé culturel et un avenir prometteur.

Saint-Just sur Loire : Ancienne ville d’industrie, Saint-Just sur Loire a un passé lié à la batellerie, la teinturerie, la verrerie et la métallurgie. Installée sur les rives de la Loire, Saint-Just est jusqu’au milieu du XIXème siècle, le point de départ des « Rambertes ». Ces embarcations acheminent charbon et autres marchandises dans d’autres villes (parfois jusqu’à Nantes). Ces « Rambertes » ou « Sapines » sont utilisées une seule fois, servant par la suite de bois de chauffage. La réplique d’une Ramberte est visible sur les bords de Loire (côté Saint-Rambert).
Saint-Rambert sur Loire : Petit village gallo-romain, Saint-Rambert est à l’origine nommé Occiacum. Il fut donné à l’Abbaye de l’Ile-Barbe. A la suite de la création du monastère par douze moines bénédictins, il prend le nom de Saint-André-des-Olmes. En 1078, le village prend son nom définitif, lorsque les reliques de Saint-Rambert sont apportées. Il devient alors un lieu important de pèlerinage. Bâti sur une butte dominant la plaine et le fleuve, Saint-Rambert est, au Moyen Âge, entouré de deux murs d’enceinte dont il reste aujourd’hui quelques éléments. La Porte Franchise témoigne de ce riche passé.