CLIENTS

Découvrez quelques clients – références de l’agence 32 Décembre,
agence de communication à Saint-Etienne dans la Loire.

Le Toit Forézien

Historique bailleur social dans la Loire, Le Toit Forézien est une entreprise sociale pour l’habitat. La strcuture a été fondée en 1969 à l’initiative de la coopérative de construction HLM  » l’Union Mutuelle de Construction Familiale  » (UMCF). L’une et l’autre sont une création originale de militants du mouvement ouvrier stéphanois de la seconde moitié

HISTOIRE
1952 : Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, La France qui avait connu une longue période d’arrêt de la construction, affrontait une crise aiguë du logement. Les salariés à revenus modestes étaient particulièrement touchés. Des syndicalistes, membres du Comité d’Entreprise des Aciéries du Furan, décidèrent de créer une Société Coopérative de Production d’H.L.M. Leur volonté était de construire des logements de qualité à moindre coût aussi bien en location qu’en accession à la propriété, à l’aide des crédits H.L.M. publics et du 1% logement versés par les entreprises et collectés par les C.I.L. L’UNION MUTUELLE DE CONSTRUCTIONS FAMILIALES ( U.M.C.F. ) EST NEE.

1969 : La législation H.L.M. régissant l’habitat social fut modifiée. Pour se conformer à une évolution qui distinguait désormais l’activité de construction locative et celle d’accession à la propriété, aussi bien en collectif qu’en propriété individuelle, la création d’une Société Anonyme d’H.L.M. s’avéra nécessaire. Ainsi le TOIT FOREZIEN, filiale locative de l’U.M.C.F. vit le jour.

2006 : Une demande de logements sociaux forte et diversifiée à satisfaire conduisit la SCP HLM UMCF et la SA Le Toit Forézien à regrouper leurs moyens en une seule entreprise qui prit la forme d’une Société Coopérative d’intérêt Collectif (S.C.I.C.) d’HLM associant autour du même projet des salariés, locataires, accédants à la propriété, collectivités locales, associations, syndicats, pariculiers, bénévoles. En plein développement, la SCIC d’HLM Le TOIT FOREZIEN gère aujourd’hui près de 3000 logements de tous types, locatifs et en accession à la propriété, sur la grande agglomération stéphanoise, le Gier, le Pilat et l’Ondaine..